NOS PRONOSTICS COUPE DU MONDE


Pronostic Coupe du Monde 2018


L'Allemagne sacrée championne du monde au Brésil en 2014 remettra son titre en jeu chez les Russes, qui accueillent la Coupe du Monde 2018. Pour décrocher une place aux Pays des Tsars, les nations européennes sont réparties en 9 groupes de 6 équipes, et s'affrontent dans un premier tour éliminatoire de 10 matches, de septembre 2016 à octobre 2017. Seuls les premiers sont directement qualifiés tandis que les meilleurs seconds accèdent aux barrages. Le tirage étant déjà effectué, Wincomparator vous offre un aperçu des forces en présence groupe par groupe !







Groupe A

Bélarus
Bulgarie
France
Luxembourg
Pays-Bas
Suède

Le groupe A nous offre un face-à-face intéressant entre une équipe de France vice-championne d'Europe et des Oranje en quête de rédemption après avoir manqué l'Euro. Derrière, la Suède jouera un rôle, mais aura bien du mal à se remettre du départ de son guide Zlatan Ibrahimovic. Didier Deschamps et ses troupes joueront gros aux Pays-Bas le 10 octobre pour ce qui sera incontestablement le choc de cette poule A ! Les Bleus ont la confiance des bookmakers avec une cote de 1.80 pour la première place, soit plus d'une chance sur deux.


Groupe B

Andorre
Îles Féroé
Hongrie
Lettonie
Portugal
Suisse

Dans ce groupe B, le Portugal fraîchement auréolé du titre de champion d'Europe sera aux prises avec la Suisse. Si l'on ne doute pas vraiment d'une première place des Portugais, grands favoris de cette poule (1.55), la Hongrie pourrait jouer un rôle d'arbitre devant les Helvètes. Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers se rappelleront notamment avoir eu toutes les difficultés du monde pour s'imposer face à Kiraly et son immuable jogging. Cette fois, le célèbre gardien a raccroché les crampons mais le capitaine Balázs Dzsudzsák et son excellent pied gauche se chargera de mener la charge.


Groupe C

Azerbaïdjan

République Tchèque

Allemagne

Irlande du Nord

Norvège

Saint-Marin

Tout autre position qu'une première place allemande dans le groupe C serait considérée comme un échec cuisant. La Nationalmanschäft dispose du groupe le moins relevé où seule la République Tchèque peut faire illusion. Pas étonnant que le champion du monde en titre ne dispose que d'une cote de 1.14 pour la première place ! Après une mise en bouche face à la Finlande et la Norvège, les Allemands rencontreront les Tchèques le 8 octobre dans ce qui s'annonce comme le seul véritable test pour l'armada de Joachim Löw.

Groupe D

Autriche
Géorgie
Moldavie
Irlande
Serbie
Pays de Galles

La première place du groupe D sera sans conteste la plus disputée. Le Pays de Galles, la Serbie ou l'Autriche ont tous des arguments à faire valoir pour décrocher une qualification directe en Russie. Portés par leur forme actuelle, les Dragons sont pressentis pour décrocher le précieux sésame. La pole position pour Gareth Bale et ses coéquipiers est estimée à une cote de 3.15. La rencontre Pays de Galles-Serbie organisée le 12 novembre nous permettra d'en savoir un peu plus sur la qualité des deux favoris de la poule D.

Groupe E

Arménie
Danemark
Kazakhstan
Monténégro
Pologne
Roumanie

Poussée par ses bonnes prestations à l'Euro, la Pologne devrait prendre la tête du groupe E au détriment du Danemark et de la Roumanie qui seront à la lutte pour la seconde position. Robert Lewandowski, qui avait rayonné lors des éliminatoires de l'Euro avec 13 réalisations, sera sans doute l'arme numéro 1 des Polonais s'il reconduit ces prestations en éliminatoires de la Coupe du Monde ! Associé à Milik, le neo-napolitain, l'attaquant du Bayern pourra pleinement s'exprimer. Grâce à son armada offensive, la Pologne est favorite de la poule E, avec une cote avoisinant les 3.


Groupe F

Angleterre
Lituanie
Malte
Ecosse
Slovaquie
Slovénie

Dans le groupe F, l'Angleterre de Sam Allardyce devra se méfier de la Slovaquie mais dispose à priori d'un potentiel suffisamment important pour truster la première place. Cette poule sera l'occasion de se délecter d'un fabuleux derby entre Anglais et Ecossais ! L'Angleterre recevra son voisin le 11 novembre  dans une atmosphère typique des rencontre britanniques. Avec davantage de maturité et d'expérience qu'à l'Euro, les Three Lions peuvent nourrir de grandes ambitions sur la scène internationale. Les Slovènes tenteront eux d'exister, au même titre que la Lituanie.

Groupe G

Albanie
Macédoine
Israël
Italie
Liechtenstein
Espagne


L'Italie et l'Espagne devraient lutter jusqu'au bout pour la suprématie du groupe G. La Roja, éliminée à l'Euro par ces mêmes Italiens en huitièmes, voudra prendre sa revanche. Ce sont toutefois 2 nouveaux coachs qui seront opposés, Giampiero Ventura et Julen Lopetegui ayant respectivement pris place sur les bancs de la sélection pour respectivement supplanter Antonio Conte et Vincente Del Bosque. Rendez-vous  le 6 octobre 2016 pour le choc Italie-Espagne qui décidera sans aucun doute de la première place du groupe. La Roja étant encore en reconstruction après une Coupe du Monde et un Euro raté, il est préférable de miser sur la Squadra Azzurra avec une cote très intéressante, située entre 2.5 et 3 selon les opérateurs.


Groupe H

Belgique
Bosnie-Herzégovine
Chypre
Estonie
Gibraltar
Grèce

Dans le groupe H, la Belgique ne devrait pas trop forcer son talent pour décrocher la première place. Chypre, l'Estonie et Gibraltar ne sont pas vraiment des équipes réputées pour leur beau jeu. On peut également ajouter la Grèce, en chute libre depuis l'Euro 2004 et d'ailleurs grande absente de l'édition 2016. Seule la Bosnie-Herzégovine menée par Miralem Pjanic semble en mesure d'accrocher les Diables Rouges. La rencontre entre les deux favoris le 7 octobre sera déterminante pour avoir une idée du futur vainqueur de la poule H. Eden Hazard et ses coéquipiers ont les faveurs des bookmakers pour la première place.


Groupe I

Croatie
Finlande
Islande
Kosovo
Turquie
Ukraine

Le groupe I reste particulièrement incertain entre la Croatie, l'Ukraine, la Turquie et l'Islande. Ce sont toutefois les Croates emmenés par des joueurs de classe internationale qui semblent les mieux armés pour se qualifier directement en Coupe du Monde. Mais attention aux Islandais, révélés à l'Euro et bien déterminés à confirmer en disputant leur premier mondial ! La pole position pour Rakitic et ses coéquipiers est estimée à une chance sur deux chez les bookmakers. Derrière, tout reste très ouvert.