NOS PRONOSTICS COUPE DU MONDE 2018


Pronostic Coupe du Monde 2018

Après un Euro 2016 remporté par le Portugal, une CAN remportée par le Cameroun ou encore une Copa América glanée par le Chili, les meilleures nations du monde vont se retrouver en Russie à l'occasion du Mondial 2018. Avant de voir quelle équipe succèdera à l'Allemagne, il faudra toutefois obtenir son ticket au terme d'une rude campagne de qualifications. Campagne qui enverra les nations les plus régulières du côté de Moscou et Saint-Petersbourg dans une grosse année.

Zone Europe

Avec 54 nations réparties en neuf groupes de six équipes, le spectacle aura bel et bien lieu sur le vieux continent. C'est à la suite des 10 matchs de poules disputés par chacune des équipes que l'on verra les premiers directement qualifiés pour le Mondial 2018 et les 8 meilleurs deuxièmes s'affronter en barrages aller-retour pour glaner les 4 dernières places.  Ce sont donc 14 formations Européennes, en comptant la Russie déjà qualifiée, qui se rendront au Mondial. Cette qualification verra s'affronter de très grosses cylindrés comme la France et les Pays-Bas, l'Espagne et l'Italie ou encore la Croatie et l'Ukraine. D'ailleurs, il y a de fortes chances de voir, une fois encore, un pays Européen sacré champion du monde tant ils sont nombreux à proposer un jeu exceptionnel.  

Groupe A

Alors que l'équipe de France semblait avoir fait le plus dur, en réalisant une véritable démonstration face aux Oranje (4-0), elle est retombée dans ses travers en ne parvenant pas à s'imposer au Stade de France face au modeste Luxembourg. Derrière, les Suèdois ont su se ressaisir en battant la Biélorussie, après avoir chuté en Bulgarie. Les Pays-Bas peuvent toujours rêver de barrage, et le match face aux Suédois, en clôture des qualifications pourrait être le juge de paix pour la place de barragiste si la France s'impose sur le terrain des Bulgares, toujours en embuscade avec 12 points et qui donneront sûrement du fil à retordre aux Bleus.

Groupe B

Le groupe B, lui, a vu la Suisse démarrer sur de très bonnes bases, en témoigne sa très belle performance contre le Portugal lors de son 1er match de qualification (2-0). Les coéquipiers du Gunners Xhaka ont toutes leurs chances dans ce groupe composé d'Andorre, de la Lettonie, ou encore des Îles Féroé. Une contre-performance serait d'ailleurs très mal vu au pays des Helvètes. Derrière, avec sa courte victoire 0-1 contre la Hongrie, le Portugal s'accroche et devra attendre vraisemblablement l'ultime journée pour jouer la finale du groupe à domicile, face à la Nati.

Groupe C

Le groupe C n'est pas encore à la dixième et ultime journée mais a déjà rendu son verdict et c'est avec logique que l'Allemagne va s'envoler pour la Russie, après avoir été intraitable durant toute la phase de qualification (8 victoires en autant de matchs, 35 buts marqués 2 encaissés). La Mannschaft, encore une fois impressionnante, endossera une nouvelle fois le rôle de favori l'été prochain. Pour la place de potentiel barragiste, l'Irlande du Nord a su tirer son épingle du jeu en battant la République Tchèque, qui avait déjà perdu quelques jours plus tôt face aux Allemands.

Groupe D

C'est toujours aussi indécis au niveau du groupe D, même si l'Irlande a perdu du terrain en ne prenant qu'un point sur les deux derniers matchs en s'inclinant face à la Serbie. Les Serbes en profitent pour prendre la tête avec 4 points d'avance et ne sont plus qu'à une victoire du Mondial. Pour la place de barragiste, les Gallois (14 pts) et les Irlandais (13 pts) s'affronteront lors de la dernière journée à Cardiff dans un match décisif.

Groupe E

Alors qu'on pensait que le sort du groupe E était déjà scellé, le lourde défaite 4-0 du leader polonais sur le terrain d'une surprenante équipe danoise (qui s'est ensuite imposée 1-4 sur le terrain de l’Arménie) a relancé le suspense. Heureusement pour les Blanc et Rouge, le Monténégro et le Danemark s'affronteront alors qu'ils étaient revenus à 3 points de l'équipe de Robert Lewandowski. Tout se jouera donc lors de cette rencontre mais également lors du match Pologne – Monténégro programmé en dernière journée. C'est en revanche fini pour toutes les autres équipes du groupe E.

Groupe F

Dans ce groupe, les Anglais ont su remporter le match le plus important face à la Slovaquie (2-1),. Grâce à ce succès, Dele Allie et consorts n'ont plus qu'à assurer un point face à la Slovénie pour composter leur billet pour la Russie. La deuxième place du groupe pourrait bien se jouer à Glasgow, où les Écossais joueront contre la Slovaquie, actuellement à la deuxième place et qui ne compte plus qu'un point d'avance sur les Slovènes. L’Écosse a donc son destin en main pour faire partie des éventuels barragistes.

Groupe G

Le groupe G arrive à son terme et le choc entre l'Espagne et l'Italie a rendu son verdict : les coéquipiers d'Isco ont écrasé les Transalpins 3-0 et ont fait main basse sur la première place du groupe. Invaincue, la Roja montre qu'il faudra de nouveau compter sur elle à la Coupe du Monde en Russie. Malgré un parcours honorable, l'Albanie et l'Israël sont désormais trop loin de La Nazionale pour rêver des barrages.

Groupe H

La Belgique caracole en tête de ce groupe H et confirme ainsi tout son potentiel. D'autant plus que le succès face aux Grecs 1-2 a permis aux Diables Rouges de valider leur place en Russie l'été prochain. La Grèce, justement, semble bénéficier du calendrier le plus clément et pourrait subtiliser la place de barragiste à la Bosnie qui jouera un match périlleux face à la Belgique lors de la prochaine journée. Chypre, l'Estonie ou encore Gibraltar ont déjà concédé plusieurs défaites, synonyme de non participation à la compétition.

Groupe I

Rien ne va plus au sein du groupe I, où les 4 premières équipes se tiennent en deux petits points. La Croatie, qui pouvait écarter définitivement les Turcs de la route vers le Mondial, ont finalement perdu à Instanbul. L'Islande a inversé sa place avec l'Ukraine au terme d'une victoire 2-0 à domicile. Le groupe I rendra son verdict après les confrontations directes entre la Turquie et l'Islande, et entre l'Ukraine et la Croatie. Le suspense est à son comble. La Finlande et le Kosovo, en revanche, sont d'ores et déjà éliminés.

Les paris à tenter dans cette Zone Euro

Les favoris : Angleterre, France et Allemagne

Ces nations font figurent de bonnes élèves dans cette compétition, et pour cause : A elles seules, elles comptabilisent 6 coupes du monde sur les 20 éditions déjà jouées, une statistique révélatrice sur le talent de ces équipes quand on sait le niveau qu'il faut avoir pour simplement prétendre à une qualification au Mondial. Ainsi, il nous paraît judicieux de miser en combiné sur une qualification de ces 3 équipes nationales, alors oui la cote n'est pas exceptionnelle mais en matière de valeur sûre il sera difficile pour vous de trouver moins risqué.

Les outsiders : Irlande, Portugal et Grèce

Si vous voulez vous tourner vers des paris qui vous rapportent plus de gains, il semble intéressant de parier sur les outsiders de certains groupes pour une hypothétique qualification en coupe du monde. Dans le groupe D, il se pourrait que l'Irlande parvienne à décrocher son billet pour la compétition au vu des autres forces en présence. De plus, le Portugal dans le groupe B devrait confirmer son statut de champion d’Europe et il y a fort à parier que les hommes de Fernando Santos parviennent à se qualifier. Enfin la Grèce, qui a gagné sa dernière compétition majeure en 2004 semble bien partie pour accrocher une 2ème place.


Zone Amerique du Sud

Ce sont dix nations qui sont réunies dans une seule poule et se confrontent en matchs aller-retour. Les 4 premiers sont qualifiés pour le Mondial 2018, quant au 5ème il disputera un match de barrage face au vainqueur de la zone Océanie. Le vainqueur de ce barrage est lui aussi qualifié pour la Coupe du monde.

Comme à leurs habitudes, les rencontres entre les sud américains promettent d'être explosives et électriques en nous gratifiant notamment de gestes techniques dont ils ont le secret.  Qui plus est, avec des rencontres comme Brésil-Chili ou encore Équateur-Argentine, il est évident que le spectacle sera au rendez-vous.

Dans la zone Amérique du sud, les quintuples champions du monde brésiliens sont d'ores et déjà qualifiés pour Moscou, grâce à une campagne tout bonnement exceptionnelle. Derrière eux, la Colombie, l'Uruguay et le Pérou bataillent encore pour rester dans le haut du classement et ainsi valider un billet direct pour Juin 2018. L'Argentine, de son côté, a déçu les observateurs et devra montrer un tout autre visage dans les journées à venir pour ne pas devoir passer par la case barrages, voire pire.

 Les paris à tenter dans la zone Amérique du sud

Les Uruguayens sont dans une position confortable même si les rencontres à venir ne s'annoncent pas simples. Ainsi, miser sur une qualification des coéquipiers de Cavani semble pertinent, d'autant que la cote proposée par les différents bookmakers est plus qu'intéressante.

Les paris pouvant vous rapporter le plus de gains sont ceux comptant pour les deux autres places à qualification directe. L'écart étant tellement minime entre l’Équateur, le Chili, l'Argentine, le Pérou et la Colombie qu'il est fort probable de voir un renversement de situation s'effectuer au cours des dernières journées de qualification. Dès lors, nous n'hésiterions pas à poser un billet sur l'Argentine car même si l'équipe est dans une dynamique plus que moyenne, les coéquipiers de Lionel Messi disposent d'un énorme potentiel pour parvenir à remonter dans les 4 premières places et à obtenir un billet en direction de la Russie.


Zone Afrique

Ce sont vingt nations divisées en 5 groupes de 4 qui s'affronteront en 3 rencontres aller-retour. Au terme de ces 3 matchs aller-retour, ce sont les premiers de chaque groupe qui se qualifieront pour la coupe du monde 2018.

Petite pensée pour la Cote d'Ivoire qui devra réaliser un bon parcours dans ces phases de qualification si elle veut faire oublier sa triste épopée de cette année en Coupe d'Afrique des Nations.

Groupe A

Dans un groupe pourtant composé de la Tunisie, la Guinée et la Libye, les Léopards de République Démocratique du Congo (RDC) ont bien débuté la phase de qualification mais leur double confrontation face à la Tunisie leur a coûté la première place du groupe. Après s'être inclinés sur le terrain des Aigles de Carthage, les Léopards n'ont pas réussi à s'imposer lors du match retour (2-2) alors qu'ils menaient de deux buts. De leur coté, la Lybie et la Guinée ont glané leurs trois premiers points. La RDC devra donc espérer un faux pas des coéquipiers de Touzghar pour rejoindre la Russie.

Groupe B

Le groupe B est sûrement LE groupe de cette phase de qualification, avec le Nigéria, le Cameroun, la Zambie et l'Algérie. A ce propos, les coéquipiers de Riyad Mahrez sont clairement décevants car, à l'image de leur CAN 2017, ils n'ont pas su s'imposer et ont réalisé des prestations trop mauvaises. C'est donc assez logiquement qu'ils sont éliminés de la route vers le Mondial. On voit donc plutôt le Nigeria se qualifier, tant il a proposé un jeu beaucoup plus séduisant que ses compatriotes. Les Super Eagles peuvent, par ailleurs, valider leur billet en cas de succès face à la Zambie en Octobre prochain.

Groupe C

Alors que le Maroc avait toutes les cartes en main pour prendre les rênes du groupe C, les Lions de l'Atlas ont enregistré leur troisième match nul (0-0) et ont donc vu la Côte d'Ivoire passer devant pour un petit point. Les Gabonais peuvent toujours espérer se qualifier, d'autant plus qu'ils recevront le Mali, et joueront un match décisif au Maroc. Ballottage favorable donc, pour les Éléphants, mais dans ce groupe C rien n'est défini à l'avance.

Groupe D

A l'instar du groupe C, le groupe D est indécis, voire plus, avec 4 équipes qui se tiennent en 2 points. Le Cap-Vert que l'on pensait éliminé de la course à la Coupe du Monde, s'est imposé deux fois face à l'Afrique du Sud et se retrouve à la deuxième place. Il profitera de sa dynamique pour se hisser à la plus haute place. Sur leur route, ils croiseront le Burkina Faso, leader du groupe avec 6 points également. Les Burkinabés ont sans aucun doute le calendrier le plus abordable avec un match face à l'Afrique du Sud et un match décisif face au Cap-Vert en clôture de ces qualifications.

Groupe E

Les Égyptiens sont dans une excellente dynamique, bien que l'Ouganda semble encore en mesure d'inquiéter les Pharaons. Derrière le Ghana et le Congo, au vu du retard accumulé sur les deux premiers, ne peuvent plus espérer se rendre au Mondial 2018.

Les paris à tenter sur la zone Afrique

Au vu des différentes prestations réalisées, le Nigéria et l'Egypte semblent très bien partis pour se qualifier dans ce Mondial 2018. A l'instar des favoris européens, miser sur une qualification de ce duo gagnant serait une bonne chose étant donné les caractéristiques que présentent ce paris, à la fois sûr et rentable.


Zone Asie/Océanie et Amérique du Nord

Dans le reste du monde, les États Unis remontent tout doucement la pente en zone CONCACAF et joueront la troisième place qualificative contre le Panama, pendant que le Mexique a pris les devants au classement devant le Costa Rica. Côté asiatique, l'Arabie Saoudite et le Japon ainsi que l'Iran et la Corée du Sud sont désormais qualifiés pour Moscou. L’Australie devra donc jouer un match de barrage contre la Syrie, le vainqueur défiera le quatrième de la zone CONCACAF. Assisterons nous à un barrage anglo-saxon ?


BOOKMAKERS PROPOSANT LES MEILLEURES COTES SUR LA COUPE DU MONDE 2018