TOP TOURNOIS
 

NOS PRONOSTICS TOP 14


Les Paris de la Semaine - Top 14

Après la victoire surprise du Racing 92 la saison dernière, qui pourra soulever le bouclier de Brennus en 2017 ? Cette année encore, le top 14 promet d’être incroyablement relevé, avec pas moins de 4-5 formations qui peuvent potentiellement prétendre à la victoire finale… Et au moins autant qui risquent de se retrouver en balance pour la relégation ! Petit état des lieux des forces en présence.

 Les équipes à suivre

Champion en titre, le Racing 92 peut-il objectivement espérer réaliser la passe de deux ? Favori chez Unibet (3.20), le Racing avait réussi des play-offs de haute volée après une saison régulière qui les avait vus terminer à la 4ème place. Sur la durée, 3 écuries leur ont donc été supérieures : Clermont, Toulon et Montpellier. Et à l’issue de la saison 2016-2017, le quatuor de tête a de grandes chances d’être strictement identique ! Si Toulouse pourrait s’inviter à la course, les départs des emblématiques Picamoles, Clerc et Poitrenaud risquent d’être difficiles à compenser, là où la plupart des favoris se sont plutôt renforcés. En 3ème position chez les bookmakers, et malgré le départ de Trinh-Duc, Montpellier pourrait bien être cette saison le principal concurrent de Clermont, qui reste très certainement le grand favori de ce top14. Premiers de la saison régulière l’an passé, les Clermontois pêchent toujours en Play-offs voire en finale, en atteste leur défaite face au Stade Français en 2015. Leur dernier titre remontant à 2010, l’ASM aura à cœur de remonter enfin sur la plus haute marche du podium, d’autant leur poule en Coupe d’Europe parait plus qu’abordable et pourrait leur permettre de se focaliser un maximum sur le championnat ! Et Toulon dans tout cela ? Avec certainement le plus gros effectif du top14, le club varois a vécu une intersaison houleuse, se retrouve dans une espèce de groupe de la mort en Coupe d’Europe, et démarre le championnat par 4 déplacements lors des 5 premières journées ! Un calendrier qui sera loin d’être simple à gérer lorsque l’on connait l’importance d’évoluer à domicile au rugby ! Toulon sera-t-il capable de laisser passer l’orage et relever la tête au printemps afin de fondre sur les play-offs et soulever le bouclier ? Le Racing réalisera-t-il un nouveau miracle ? Montpellier, avec ses grosses recrues, parviendra-t-il à confirmer les attentes ? Ou un club surprise comme l’US Bordeaux Bègles qui monte petit à petit en puissance peut-il créer l’exploit ?

Ils joueront (à priori) le maintien

Peut-on assister à un nouveau cas Oyonnax lors de cette saison 2016-2017 ? Après une saison 2014-2015 qui les a vu disputer les PO, Oyonnax s’est totalement écroulé la saison dernière et évoluera en pro D2 l’an prochain aux côtés d’Agen. Castres, 6ème et Bordeaux-Bègles, 7èmes, semblent davantage sur la pente ascendante qu’en chute libre. Les premiers ont subi un mercato mouvementé, avec plusieurs départs mais aussi et surtout un recrutement intelligent, qui devrait une nouvelle fois leur permettre de jouer un rôle de trouble-fête et de viser assez haut pour la deuxième saison d’Urios à la tête du club. Même son de cloche côté UBB, bien qui les périodes de matchs internationaux pourraient priver plusieurs de leurs cadres de top14 et les handicaper à certains moments cruciaux de la saison ! Du coup, pour le maintien, il faudra très certainement jeter un œil du côté de Bayonne, promu qui semble tout désigné pour redescendre illico. Si Lyon, second promu, est habitué à faire le yoyo, cette saison pourrait bien être différente, la faute à l’arrivée massive de recrues intéressantes dans l’optique du maintien. Si les Lyonnais ont donc désormais leur chance, Grenoble, Brive, La Rochelle voire Pau et le Stade Français devraient être leurs concurrents directs, avec un léger avantage pour Pau, Brive et La Rochelle. Très difficiles à défaire à domicile, l’Atlantique Stade Rochelais et le CA Brive pourront cette saison encore s’appuyer sur cette solidité sur leurs terres, contrairement à Grenoble qui a subi plus de défaites que de victoires à la maison l’an passé, et semble être le candidat idéal pour accompagner Bayonne en Pro D2. Reste l’énigme du Stade Français, champion en 2015 et 12ème en 2016. Sans les saisons catastrophiques d’Agen et d'Oyonnax, le SF se retrouvait dans la charrette, et le club parisien semble une nouvelle fois condamné à espérer que des écuries comme Grenoble et Bayonne passent à côté de leur saison pour rester en top14…

A VOIR : toutes les cotes pour parier sur le Top 14

Les statistiques 

En dehors des grosses équipes, rares sont les écuries de top14 à parvenir régulièrement à s’imposer hors de leurs bases. L’avantage domicile est une constante immuable du rugby, et des clubs comme Brive ou La Rochelle, pourtant cantonnés à la partie basse du classement et à la lutte pour le maintien, s’en sortent avec 11 victoires en 13 matchs à la maison, l’US Bordeaux-Bègles 10. Jouer systématiquement une victoire des favoris ou des formations qui briguent une place en PO n’est donc pas toujours judicieux, d’autant que les bookmakers préfèrent minimiser les risques en privilégiant un succès des grosses écuries. Il y a donc souvent de très belles cotes à envisager lorsque les clubs de bas de tableau reçoivent les prétendants au titre, à vous de savoir les saisir !

A VOIR : Tous les matchs en direct de Top 14 sur Wincomparator


CLASSEMENT
Général Domicile Extérieur
# Equipes J V N D PP/PC J V N D PP/PC J V N D PP/PC DF Pts
1 Atlantique Stade Rochelais Atlantique Stade Rochelais 24 16 3 5 641:431 12 9 3 0 350:181 12 7 0 5 291:250 210 80
2 Montpellier Montpellier 24 15 0 9 686:498 12 11 0 1 430:214 12 4 0 8 256:284 188 71
3 Clermont Clermont 24 13 3 8 747:516 12 10 0 2 409:213 12 3 3 6 338:303 231 70
4 Toulon Toulon 24 12 2 10 616:486 12 10 0 2 388:188 12 2 2 8 228:298 130 61
5 Castres Castres 24 12 1 11 588:469 12 10 0 2 382:212 12 2 1 9 206:257 119 58
6 Racing-Metro Racing-Metro 24 13 1 10 541:569 12 11 0 1 368:264 12 2 1 9 173:305 -28 57
7 Stade Francais Stade Francais 24 11 1 12 590:588 12 10 1 1 368:206 12 1 0 11 222:382 2 54
8 Lyon OU Lyon OU 24 11 2 11 532:556 12 10 1 1 333:215 12 1 1 10 199:341 -24 54
9 Bordeaux-Bègles Bordeaux-Bègles 24 11 1 12 536:533 12 8 1 3 314:210 12 3 0 9 222:323 3 53
10 Brive Brive 24 12 1 11 517:575 12 10 0 2 290:237 12 2 1 9 227:338 -58 53
11 Pau Pau 24 11 1 12 560:642 12 8 0 4 320:242 12 3 1 8 240:400 -82 53
12 Stade Toulousain Stade Toulousain 24 10 0 14 490:497 12 8 0 4 264:212 12 2 0 10 226:285 -7 48
13 Grenoble Grenoble 24 6 1 17 523:788 12 6 1 5 347:331 12 0 0 12 176:457 -265 33
14 Bayonne Bayonne 24 5 3 16 411:830 12 5 3 4 227:263 12 0 0 12 184:567 -419 26