NOS PRONOSTICS COPA LIBERTADORES


Pronostic Copa Libertadores 2016

C’est le retour de la Copa Libertadores ! Cette compétition réunira les meilleurs clubs d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale : tous auront à coeur de bien y figurer. River Plate, le champion en titre, compte bien défendre son trône contre de nombreux concurrents aux dents longues ! 





FACTEURS CLES 

Equipes historiques : Outre l’actuel tenant du titre, River Plate, bon nombre des participants font partie du gratin des équipes d’Amérique Latine et auront pour but de décrocher le graal, on peut ainsi citer pêle-mêle : Boca Juniors, San Lorenzo, les Corinthians et Peñarol. Tous ont pour objectif de remporter la finale cet été afin d’être sacré meilleure équipe du continent et de décrocher par la même occasion un billet pour le Mondial des Clubs, où ils pourront se retrouver opposé en finale à la meilleure équipe européenne, lauréate de la dernière édition de la Ligue des Champions. 

Calendrier : A la différence des compétitions et championnats européens, la Copa Libertadores ne s’achève pas à la fin du mois de mai. De plus, tous les championnats ne sont pas organisés à l’identique car chacun dispose de son propre calendrier : certains comportent ainsi moins de journées à disputer que d’autres. Le calendrier des ligues argentine, brésilienne, paraguayenne et péruvienne sont ainsi différents. Il est donc intéressant de prendre en compte, au moment de parier, à quelle ligue appartient une équipe, si elle dispute une coupe nationale, les calendriers étant en effet plus ou moins dense. En effet, si une équipe a joué de  nombreux matchs au cours de sa saison, elle peut apparaître émoussée lors de la compétition. La fatigue est donc un élément à ne pas négliger au moment de réaliser son pronostic. 

Joueurs expérimentés : Beaucoup de joueurs sud-américains, titulaires lors de la Copa Libertadores, ont souvent réalisé la majeure partie de leur carrière en Europe avant de revenir jouer en Amérique Latine avant de raccrocher les crampons. On peut citer par exemple Carlos Tévez à Boca Juniors, Diego Forlan à Penarol ainsi que Ze Roberto et bien d’autres. Bien que ces joueurs ont souvent perdu en qualités physiques et athlétiques du fait du poids des ans, leur qualité technique et l’expérience qu’ils ont acquise en Europe, peuvent faire la différence lors des matchs serrés, où le vainqueur tarde à se dessiner. Disposer d’un grand joueur dans ses rangs accroît radicalement les chances de victoire. Suivr eoù jouent ces joueurs d’exceptions se révèle donc impératif afin de parier judicieusement.  

Talents en devenir : Bon nombre des plus grandes stars des grandes ligues européennes et de la Ligue des champions se sont révélées grâce à la Copa Libertadores. Sergio Agüero, Angel Di Maria et Neymar y ont ainsi brillé et l’ont même, pour certains, remporté avant de faire le grand saut vers l’Europe. Il faut donc surveiller avec attention ces jeunes pépites qui sont elles aussi, à l’instar de leurs aînées, capable de faire basculer un match. Suivre la progression de ces jeunes joueurs, leur régularité apparaissent comme autant de facteurs de succès lors de paris futurs.  

Rivalités territoriales : L’une des caractéristiques majeures du football du football latino-américain repose sur la grande rivalité qui oppose les différents pays de la région. C’est ainsi le cas du match opposant le Brésil à l’Argentine. A ce jour, cinq équipes brésiliennes et 6 équipes argentines sont en lice - tandis que les autres pays participants qualifient 3 clubs chacun -, ce qui nous assure des matchs à forte tension et à forte intensité. Cette rivalité peut prendre de nombreuses formes, on peut ainsi identifier celle opposant l’Uruguay au Paraguay, celle entre l’Uruguay et le Brésil, sans oublier pour autant l’inimité existant entre le Brésil et le Paraguay en passant par la rivalité opposant les clubs chiliens et argentins, tout particulièrement depuis la dernière finale, qui a vu le sacre de River Plate.