NOS PRONOSTICS COPA AMERICA


Comment bien pronostiquer sur la Copa America ?

La Copa America célèbre ses 100 ans et va réaliser une édition spécial organiser par la CONCACAF et la CONMEBOL l’été prochain. Appeler Copa America Centenario, ce tournoi aura lieu au Etats-Unis du 3 au 26 juin 2016. Les plus grandes stars d’Amérique du Sud et centrale s’affronteront pour devenir les nouveaux champions. Argentine, Chili, Brésil, Urugay, Etats-Unis, Mexique et Colombie sont les favoris pour soulever la coupe. Nous verrons par la suite comment comment bien pronostiquer sur cette compétition.


LES FACTEURS CLÉS 

Le calendrier 
Les joueurs qui jouent dans les championnats Européens arriveront généralement fatiguer à la Copa America car les compétions se terminent en fin mai. Alors que les joueurs qui jouent en Amérique seront en pleine saison de leur championnat, et donc, beaucoup plus affuté physiquement. 

Europe / Amérique 
Si il est vrai que les joueurs d’Amérique du Sud et du centre seront mieux physiquement et pas les joueurs Européens, les footballeurs qui jouent sur le vieux continent seront meilleurs techniquement. Des joueurs comme Messi, Suarez, James ou encore Cavani sont supérieurs mais, auront du mal physiquement. Un aspect important à prendre pour les parieurs.

Possibilité de blessure 
Le fait que le calendrier soit très chargé pour certains joueurs peut conduire à des blessures. Un autre point à pendre en compte est les jeux Olympiques qui se déroulent en Aout. Certains joueurs comme Neymar souhaiteront y participer et feront donc attention à ne pas se blesser lors de la Copa America.

L’environnement
Un facteur important à prendre en compte dans un tournoi est le lieu. Et cette fois-ci, c’est l’Amérique. Une chose est sure, c’est que les Américains seront soutenus par leurs supporteurs pour les pousser à aller au bout du tournoi, un peu comme l'ont fait les supporteurs Chiliens.

La motivation de Messi 
Le meilleur joueur du monde à un travail inachevé par rapport à son pays. Après avoir échoué en finale de coupe du monde 2014 et Copa America 2015, l’Argentin aura à cœur de rectifier le tir l’été prochain.